L’asile est notre terre commune

Le NON à la Loi sur l’Asile est juste mais il n’est pas suffisant pour construire une politique d’émancipation. Il s’agit de sortir de l’espace qui nous est assigné par l’Etat et par la caste, de refuser la fermeture du possible qui nous est systématiquement assignée. Pour nous, le OUI est inacceptable et le NON, s’il ne se manifeste que comme refus formel du projet étatique, doit être dépassé. Au projet de l’Etat il faut opposer explicitement un autre projet. Continue Reading