La situation de l’assurance maladie est insupportable. Mobilisons-nous pour la changer

 

Rassemblement et action de protestation
Le samedi 26 mai 2018, 14 heures, place St-François, Lausanne (Attention – Changement de lieu)

Dans plusieurs villes de Suisse à l’appel du groupe de Lutte contre l’augmentation des primes d’assurance maladie (LCAPAM), vont se tenir des manifestations sur des objectifs que nous partageons entièrement.

Ici à Lausanne nous sommes un groupe de militant-e-s appartenant à divers collectifs. Pour le rassemblement du 26 mai nous voulons mettre l’accent sur 4 points qui nous paraissent essentiels:

  1. 40% des personnes qui devraient toucher les subsides LaMal ne bénéficient pas de cette prestation pourtant indispensable. Elle doit être automatiquement attribuée. Nous voulons que 100% des ayants droit la touchent.
  2. La grande majorité des personnes et des familles, supporte le coût scandaleux des primes, des franchises et des participations aux frais des soins. Cet argent qu’on nous extorque, on nous en prend toujours plus. 25% de la population renonce aux soins médicaux faute de moyens. Cela ne peut continuer. Chacun-e doit être convenablement suivi et soigné. C’est un droit fondamental.
  3. Un maximum général doit être institué contre la folle augmentation des prix, pour ce que nous payons directement en matière de santé: soit les primes, les franchises et la participation aux coûts. Ne plafonner que les primes à 10% du revenu des personnes et des familles ne suffit pas. Cette mesure seule ne permet pas de redresser la situation.
  4. Suppression immédiate des listes noires misent sur pied assurances. Elles excluent des soins les personnes fichées. Prise en charge immédiate de toutes les personnes dont les prestations sont coupées par les assurances maladie, refus total des situations de non-traitement.

Toutes et tous au rassemblement et à l’action de protestation le samedi 26 mai 2018 à 14 heures !

L’asile est notre terre commune

« Une nouvelle forme d’Etat est en train de s’imposer… Forme d’Etat que je désignerai, faute de mieux, du terme d’étatisme autoritaire. Terme qui peut indiquer la tendance générale de cette transformation : l’accaparement accentué, par l’Etat, de l’ensemble des domaines de la vie économico-sociale articulé au déclin décisif des institutions de la démocratie politique et à la restriction draconienne, et multiforme, de ces libertés dites « formelles » dont on découvre maintenant qu’elles s’en vont à vau-l’eau, la réalité. Bien que certaines de ces modifications sont à l’œuvre depuis longtemps, l’Etat actuel marque un véritable virage par rapport aux formes d’Etat précédentes. »

N. Poulantzas, « L’Etat, le pouvoir, le socialisme »

Continue Reading

Loi Travail: conférence et projection

La mobilisation contre la Loi Travail en France

Conférence-débat avec deux camarades syndicalistes mobilisé-e-s de Solidaires Étudiant-e-s

&

Projection avant-première du film «Comme des lions!» de Françoise Davisse sur la lutte des salarié-e-s de PSA

Lundi 18 avril 2016 à 19h
Au cinéma OBLO
Av. de France 9
Lausanne
ENTRÉE PRIX LIBRE Continue Reading

Votre ménage va verser 1500.- par an aux gros actionnaires

Avec la 3ème réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), l’Etat de Vaud veut faire un cadeau fiscal à hauteur de 520 millions par an aux grandes entreprises et aux gros actionnaires. Cette perte concerne le canton et les communes. On parle tout le temps des coûts du travail. Ces millions de rabais fiscaux sont un coût du capital qu’on veut nous faire payer. Les capitalistes nous coûtent cher!

L’État n’a pas de quoi payer ce cadeau fiscal. Ses budgets sont justes à l’équilibre. Il viendra chercher l’argent dans nos poches. Cela fait 625 CHF par an et par personne ou 1’500 CHF par an et par ménage. Les 520 mios déséquilibreront le budget. À la moindre contraction des finances publiques, les mécanismes d’ajustement automatique entraineront des programmes d’austérité sur les prestations, les emplois, les salaires et les conditions de travail. Et des augmentations d’impôts pour les classes populaires. Augmenter rentes et salaires, pas les actionnaires! Continue Reading

L’Ami-e du Peuple écrit aux candidats et à la Municipalité

Ramassage des déchets encombrants universel et gratuit, maintenant !

Une bonne partie de la population lausannoise a regretté très vivement la disparition du ramassage universel et gratuit des déchets encombrants. Cette restriction du service public a, sans aucun doute, porté un coup au bien commun. Pour certaines catégories de la population, par exemple les personnes âgées ou celles qui n’ont pas de véhicule, la situation actuelle est source de très nombreux problèmes et désagréments. Continue Reading